Looks like you're in Canada
Visit our Canadian site
Select Language: ENGLISH | FRENCH
Looks like you're in United States

Comprendre l’hépatite

Tandis qu’il existe un si grand nombre de maladies partout dans le monde, il s’avère difficile de bien comprendre tous les risques connexes lorsqu’on parle de la contraction d’une maladie. L’hépatite en fait partie. La plupart des personnes ne connaissent pas bien les risques et l’exposition potentielle auxquels ils font face dans leur vie quotidienne.

Pour mieux lutter contre ce risque d’exposition, il y a eu une transformation remarquable sur le plan de la santé publique, qui met l’accent sur un modèle proactif. Ce modèle cherche à informer et à promouvoir la santé, tout en améliorant la prévention des maladies. Même si ce modèle est de plus en plus en valeur dans les communautés, l’hépatite continue d’être une menace importante pour la santé à l’échelle mondiale. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’hépatite touche 500 millions de personnes partout dans le monde, soit dix fois plus que le nombre de personnes ayant le VIH/sida. Cela nous amène à nous demander ce que nous pouvons faire pour prévenir la maladie.

Pour comprendre les mesures que nous pouvons prendre pour prévenir l’hépatite, il faut tout d’abord comprendre ce qu’est l’hépatite. Il s’agit d’une inflammation du foie. Il existe cinq souches virales de l’hépatite, soit A, B, C, D et E. L’hépatite A, l’hépatite B et l’hépatite C, principalement de souche virale, font partie des sources les plus courantes. L’hépatite C est considérée comme étant la forme la plus grave.

Quelles sont les différences entre les virus de l’hépatite et les méthodes de transmission? Quel est le traitement?

Hépatites virales Transmission Prévention Faits
VHA

Hépatite A

•Contact direct avec une personne infectée

 

•Consommation d’aliments et d’eau contaminés

•Hygiène adéquate/maintien d’un bon niveau d’hygiène

 

•Vaccination

•L’hépatite A est un virus aigu qui n’atteint pas d’étape chronique

 

•Il n’existe présentement aucun traitement pour le VHA

 

•Le microorganisme du VHA affiche un risque connexe d’éclosion en raison des toilettes publiques

 

•En 2016, le Department of Health & Human Service aux États-Unis a signalé plus de 2 000 cas du VHA, soit une hausse d’environ 43 % par rapport à l’année précédente.

VHB

Hépatite B

•Contact avec des fluides corporels infectés

 

•Transmission de la mère à l’enfant

 

•Greffe d’organe infecté et transfusion sanguine

•Hygiène adéquate/maintien d’un bon niveau d’hygiène

 

•Vaccination

 

•Dépistage sanguin

•Selon le bulletin officiel de l’OMS, à l’échelle internationale, il y a 350 millions de cas d’hépatite B

 

•Le VHB a deux souches : aiguë et chronique

 

•Le VHB aigu disparaîtra souvent par lui-même, tandis que le virus chronique exige habituellement des soins pendant toute la vie

VHC

Hépatite C

•Sang contaminé pénétrant dans le sang d’une personne non infectée •Dépistage sanguin

 

•Injection stérile

Aiguilles

 

•Élimination sécuritaire/sanitaire des aiguilles

 

•Conditions sanitaires en santé

•Le VHC a deux souches : aiguë et chronique

 

•À l’échelle mondiale, 71 millions de personnes sont atteintes d’hépatite C chronique

 

•L’hépatite C fait partie des principales causes du cancer du foie

 

•Selon l’OMS, en 2016, environ 399 000 personnes sont mortes de l’hépatite C

 

Le degré de gravité et le traitement des cinq virus varient. Cependant, les mesures de prévention de ces virus ont toutes un point en commun. Il s’agit des pratiques d’hygiène et sanitaires appropriées, que ce soit sur le plan individuel, à la maison, au travail et dans la communauté. Les bonnes pratiques d’hygiène vont au-delà du simple fait de prendre une douche et de se brosser régulièrement les dents. Pour réduire l’exposition à ces virus, il est crucial d’adopter des normes d’hygiène dans notre milieu de travail, dans les lieux publics et dans notre communauté.

 

Le risque de contracter le virus de l’hépatite dans votre communauté est élevé. Le Centre for Disease Control (CDC) aux États-Unis souligne que les virus de l’hépatite peuvent survivre sur les accessoires dans les toilettes, ainsi que sur le matériel contenant du sang pendant des semaines. La résistance de l’hépatite après que le virus ait quitté le corps de la personne représente une énorme préoccupation dans les toilettes, puisque les toilettes publiques sont très fréquentées par un nombre croissant de personnes. Lorsqu’on détermine les points principaux dans une toilette, les poubelles pour produits menstruels, qui se trouvent fréquemment dans les toilettes publiques, sont une zone d’infection à l’hépatite importante. Ces boîtiers métalliques muraux ne sont pas régulièrement nettoyés, exposant ainsi les utilisateurs ou le personnel d’entretien des toilettes à un risque potentiel. En 2019, avec toutes les connaissances dont nous disposons, ces boîtiers métalliques muraux ne sont pas une méthode acceptable pour l’élimination des produits de soins menstruels dans les lieux communs.

 

Tandis que ces poubelles peuvent poser un risque pour les usagers et les utilisateurs, ce n’est pas le seul risque à prendre en considération. Il arrive souvent que des aiguilles se trouvent dans ces boîtiers. On estime que plus de 20 pathogènes à diffusion hématogène peuvent être transmis par l’intermédiaire d’aiguilles et objets pointus et tranchants contaminés. Cela montre clairement qu’il faut disposer de services d’élimination efficaces et appropriés.

 

Parmi les solutions importantes les entreprises et les installations doivent réaliser qu’elles ont l’obligation de protéger la santé publique de la communauté en investissement dans des méthodes d’élimination sanitaire efficaces. Citron est fière d’offrir des solutions d’hygiène efficaces et sanitaires dans toutes les toilettes. Nos réceptacles pour produits de soins menstruels tiennent compte des besoins des utilisateurs et du risque, offrant des options mains libres pour toutes les unités. Lorsqu’un technicien certifié vient assurer l’entretien de la salle de toilettes, il utilise un agent sanitaire enregistré pour désinfecter de manière appropriée le couvercle de l’unité, éliminant la présence de bactéries. Lorsque les déchets sont enlevés, un neutralisant est appliqué au fond de l’unité pour lutter contre les odeurs. Les déchets sont convertis en énergie. Tandis que les aiguilles posent encore un risque considérable pour les usagers et les utilisateurs, il est important que les entreprises et les installations tiennent compte de ce besoin en proposant des poubelles appropriées pour objets pointus et tranchants, et prennent en considération la sécurité de leurs invités et les utilisateurs. Les réceptacles pour objets pointus et tranchants de Citron permettent à un professionnel de les remplacer. Cela offre une option pratique aux personnes qui utilisent de tels objets de les éliminer d’une manière adéquate, au lieu d’exposer les autres à un risque. Tandis que la santé continue d’être l’objectif principal de tous, il est important de continuer de mettre l’accent sur la prévention.

Informations requises!

Appelez-nous: 800.643.6922
Informations requises!

Postuler en ligne

  • Types de fichiers acceptés : pdf, doc, docx.
Appelez-nous: 800.643.6922
Informations requises! Postulez dès maintenant!
Informations requises!
Postulez dès maintenant!